Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Julia Pernet-Solliet

« C’est la voie de la profonde féminité qui m’a sauvée »

blog julia pernet solliet

C’est grâce au cercle de femme et aux enseignements des 13 mères originelles que j’ose communiquer mon histoire.

Raconter son histoire, permet à l’autre de se reconnaitre dans sa vérité, de sentir que nous ne sommes pas seul et cela peut ouvrir des portes de guérison émotionnelle. 

Nous sommes tous un, tous reliés.

Merci à ces espaces au féminin où nous nous écoutons profondément, pour entendre le témoignage de l’autre, qui fait écho avec mon âme, mettant en lumière des zones en moi qui étaient dans l’ombre. 

Gratitude. Sororité. Amour

Dans cet article, tu vas découvrir mon cheminement intérieur, créant mon histoire ce qui me permet d’être qui je suis aujourd’hui.

Qui suis je aujourd’hui ?

Je suis Julia Pernet-Solliet, Ostéopathe tissulaire et thérapeute holistique.

Je suis ostéopathe D.O, reconnu en France, diplômée au Québec et en Union Européenne depuis 2017. Accompagnante du féminin, j’aide les femmes dans leur passage de vie tel que la puberté, le cycle menstruel, la conception, la grossesse et la préparation à l’enfantement. Je me définis comme une facilitatrice de guérison et une accompagnatrice du mouvement de la vie sur terre.

Je suis une femme intègre et intuitive, amoureuse de la nature et du sacré.

Je suis aussi une épouse heureuse et une mère fière de deux filles.

Je suis la fondatrice de « Mont Cabinet », cabinet paramédical au Mont-Saxonnex que j’ai créé en union avec Myriam Vermeille infirmière au Mont-Saxonnex.

Je suis la créatrice de cette entreprise du coeur au service de la guérison et du développement intérieur.

Cette entreprise est une extension de mon histoire, une création de mon coeur.

Mon histoire : 

« C’est la voie de la profonde féminité qui m’a sauvée »

Depuis ma naissance, je me suis sentis étouffée, différente et je n’arrivais pas à trouver ma

place. Je suis née dans une fratrie de trois dans la place du milieu.

Je me suis construite en recherchant la reconnaissance et l’amour de mon père qui était très peu présent. Pour ce faire, j’ai suivi sa voie professionnelle avec le handballeur durant 14 ans.

J’ai donc incarné la petite fille parfaite, très masculine, et battante.

Je me suis fondée avec le regard extérieur de l’homme blessé, c’est à dire le masculin contrôlant, manipulateur et destructeur pour le féminin.

Heureusement ma mère, très discrète m’a offert l’expérience de la créativité et de la connexion à la terre grâce au jardin. Enfant, j’ai cultivé un jardin intérieur seule, grâce à l’écriture intuitive et la connexion au monde invisible. Cette partie de moi est restée très longtemps cachée par peur d’être jugée et rejetée. J’ai porté et vécu de nombreuses mémoires du féminin blessé dont l’abus sexuel et l’emprise psychologique. J’ai perdu mon pouvoir personnel et laissé rentrer dans mon espace corporel et énergétique des êtres masculins blessés. J’ai été victime et rabaissée durant une grande partie de mon enfance. J’ai donc porté beaucoup de violence en moi, qui s’est manifestée par l’auto-destruction étant adolescente.

Durant 20 ans, j’ai été une figure extérieure voulant plaire et faire plaisir aux autres, en ayant peur de me positionner et de me défendre. Ces 20 ans ont été colorés de dureté, de jugement, de crainte et d’un monde intérieur très grand qui patientait d’être révélé.

Un jour, j’ai choisi de marcher sur ma voie cette fois-ci. Je suis partie seule sur les Terres Amérindiennes du Québec. Ces terres m’ont permis de retrouver mon alignement, mon intégrité, mon centre grâce au Chamanisme.

Là-bas j’ai accompli mon apprentissage de l’ostéopathie et je suis devenue Ostéopathe.

Mes études m’ont permis de débuter mon cheminement intérieur et de découvrir ma spiritualité.

Les synchronicités, les rencontres, les rassemblements du coeur m’ont renforcée sur l’amour que je portais. Enfin, je découvrais une vie libre, consciente et magique. Ces années ont été pour moi, le début de ma deuxième vie, celle où j’exprimais qui est Julia. J’ai cheminé intérieurement grâce au cercle de femme, à l’atelier de danse libre, au partage de jam de musique et à la méditation Vipassana. Je découvrais un nouveau monde possible, rythmé par mon coeur, avec une écoute attentive de mes besoins et de partage bienveillant avec mes frères et soeurs du Quebec.

« C’est en plongeant dans mon monde intérieur que j’ai retrouvé mon pouvoir personnel »

L’ostéopathe tissulaire que je suis aujourd’hui est née suite à mon processus de grossesse et au grand passage de mettre au monde mon enfant. Le cadeau a été la naissance de ma première fille seule avec mon mari. La vie m’a offert ce clin d’œil que je savais donner naissance et que jE pouvais accompagner les femmes sur ce processus.

Mon mari et moi même avons choisi d’offrir nos services dans nos Racines en Haute- Savoie. A notre retour, je me suis offert le cadeau d’être présente pour notre enfant durant sa première année. Ce qui a rendu possible ma renaissance en tant que Femme, que Mère et en tant qu’Ostéopathe tissulaire en France.

Après cela, j’ai re-dynamisé et créé le cabinet paramédical au mont-saxonnex, en vue d’offrir mes soins en ostéopathie tissulaire. J’ai commencé à accompagner les femmes enceintes avec l’ostéopathie tissulaire et la respiration consciente.

J’ai rapidement pris consciente que je souhaitais accompagner les femmes durant les grandes étapes de la vie. Je me suis donc formée pour accueillir les femmes et les hommes durant la conception, le grossesse et l’enfantement et le post-partum. J’ai agrandi mes connaissances par l’apprentissage du cycle menstruel. Ce cheminement m’a permis d’accompagner des femmes à travers des guérisons profondes telles que des suites de chirurgies de l’utérus, des avortements ou fausse couche, des abus…

J’entrais dans une nouvelle exploration de ma pratique plus profonde et plus consciente du corps et de la conscience de l’être humain.

Ma deuxième grossesse est arrivée, elle m’a permise d’aller toucher encore plus profondément en moi. J’ai beaucoup œuvré pour la guérison en cette période de Covid et je me suis arrêté 1 mois et demi avant mon enfantement. Ma deuxième fille est née à la maison, sereinement avec mon mari et ma fille de trois ans. Encore une expérience de lâcher prise et d’humilité.

A 7 jours de vie, ma deuxième fille a développé une méningite. J’ai vécu une expérience traumatisante me faisant toucher de prés la morte et la perte de mon bébé. J’ai mis plus de 9 mois pour me reconstruire de cette expérience tout en accompagnant mon bébé sur le chemin de sa guérison.

La naissance et la maladie de ma deuxième fille ont été un tremplin pour la femme, la mère et la thérapeute que j’incarne aujourd’hui. J’ai réouvert le cabinet différemment avec une autre ouverture de conscience.

Aujourd’hui,

    • je suis une femme et une épouse en cheminement intérieur comme au premier jour, car je suis humaine comme vous tous, en recherche de guérison et d’épanouissement en vue d’accompagner au plus juste les êtres humains. Je chemine intérieurement grâce au cycle
      féminin et au cercle des 13 mères originelles ainsi qu’à d’autres thérapie sur les traumatismes de l’enfance.
    • Je suis une mère qui accompagne mes enfants à l’éducation à la maison et en nature.
    • Je suis une ostéopathe tissulaire, une thérapeute holistique, une facilitatrice de guérison et d’espace sacré et une Accompagnante du féminin.

Et je suis tout cela grâce à toutes les personnes que j’aide et j’accompagne sur leur chemin intérieur de guérison et d’épanouissement.

Merci, Aho.

Je suis Julia.

1 réflexion sur “Julia Pernet-Solliet”

  1. Anthonioz-Blanc Brigitte Céline

    Incroyable je n’ai jamais cru et imaginé que vous aviez vécu autant de choses car je pense toujours être seule à avoir connu autant de souffrances profondes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 4 =

Retour haut de page